Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Argenteuil 95

Argenteuil 95

www.argenteuil95.com, le journal du web indépendant des habitants d'Argenteuil et de ses environs.


Elections municipales à Argenteuil : Quelques repères…

Publié par Argenteuil 95 sur 17 Février 2008, 19:26pm

Catégories : #Politique

A trois semaines des élections municipales de 2008 pour la mairie d’Argenteuil, l’ambiance s’annonce pour le moins tendue. Des alliances confuses se nouent ici et là  et des ruptures au sein des partis se multiplient à gauche comme à droite. Voilà quelques repères.




L
e Parti socialiste, qui présente la liste Fiers d’être Argenteuillais, conduite par Philippe Doucet, a réussi un rassemblement de l’Union de la gauche en intégrant le Parti communiste français et Lutte ouvrière et en l’élargissant aux Ecologistes, aux Anti-libéraux et aux personnalités de la vie locale comme Michel Tétart, ancien maire-adjoint aux finances entre 1995 et 2001, et Olivier Sellier, ancien maire-adjoint de Mothron. 

Alain Leikine dissident exclu du Parti socialiste a fait alliance avec Alima Thierry-Boumediène, sénatrice (Verts) de Paris, et trois partis de moindre importance (le Parti radical de gauche, le Parti des travailleurs et le  Mouvement républicain et citoyen).

La Ligue communiste révolutionnaire (LCR) présentera sa propre liste au premier tour. Omar Slaouti, son coordinateur, assure, toutefois, qu’il appellera à voter, au second tour, pour le candidat de l’Union de la gauche.

Le Modem d’Argenteuil semble, lui aussi, connaître quelques turbulences. Le ralliement de l’ancienne candidate du Modem aux cantonales d’Argenteuil Est, Françoise Inghelaëre, comme suppléante de Philippe Métézeau, candidat UMP à la même élection, a également semé le trouble chez les électeurs du parti de François Bayrou. Une procédure d’exclusion du parti est engagée contre la suppléante de Métézeau.
 
Le Front National n’a toujours pas proposé de candidat ; ce qui devrait réjouir l’actuel maire si l’on sait qu’il  a été élu en 2001 grâce au report des voix du FN au second tour. En effet, Georges Mothron (RPR) a devancé de quelques points Roger Ouvrard (PCF). Micheline Bruna (FN), qui s’était maintenue pour le second tour, n’avait pas retrouvé la moitié de son score du 1er tour. Ces tendances suggéraient un report massif des voix du FN au profit du candidat de la droite.

Enfin et contrairement à l’apparence de façade, l’équipe actuelle de l’Hôtel de ville n’est pas tout à fait au diapason. Après le départ d’Olivier Sellier qui rejoint la liste conduite par Philippe Doucet, c’est au tour de Jacques Lelousse, maire-adjoint à la voirie et à la propreté, de donner une interview fracassante au Parisien depuis qu’il a appris qu’il ne sera pas sur la prochaine liste de Georges Mothron. Se sentant trahi et désavoué, il n’a pas hésité au cours de cette interview à dénoncer les pratiques autoritaires du maire sortant.
undefined
Mais le plus étonnant de tout, c’est l’adoption par Georges Mothron de la couleur orange du Modem et sa tentative d’effacer de sa campagne toute appartenance à l’UMP. Une manipulation que dénonce le Modem dans son blog avec un ton ironique : « Georges Mothron se rallie au Modem. Si tel est le cas, nous examinerons en toute objectivité son éventuelle participation à notre liste ! Plus sérieusement, Georges Mothron, en exploitant les couleurs de campagnes du Modem et un slogan prétendant à l'ouverture, cherche à brouiller les pistes et à provoquer une confusion maximum dans l'esprit des électeurs ». L’impopularité croissante dans les sondages de Nicolas Sarkozy et ses propos prononcés sur la dalle d’Argenteuil en 2005, alors ministre de l’Intérieur, n’est pas à exclure de la volonté du maire actuel de gommer son appartenance à l’UMP.

Bref, l’ambiance électorale à Argenteuil reste relativement électrique.
Malgré ce désordre apparent, les sondages révèlent clairement deux favoris au second tour : Philippe Doucet et Georges Mothron qui se présentent au coude à coude. Toute la question maintenant est de savoir pour qui le Modem appellera-t-il à voter au second tour du 16 mars prochain ? A suivre…

Réagissez en ajoutant un commentaire en haut de cette page!

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Régis Forgeot 21/02/2008 16:13

L'auteur de ces lignes semble bien mal connaître la situation d'Argenteuil... Il prétend qu'Alain Leikine, n'a rassemblé que trois partis minoritaires !!!! En effet, Alain a rassemblé le PRG, le MRC, et le Parti des Travailleurs, partis riches par leurs idées, et représentatifs de la diversités des pensées à gauche. Mais il a également rassemblée Les VERTS (et non Alima Boumédiene), information que l'auteur ne peut ignorer, puisque P. Doucet, qu'il s'évertue à présenter comme le messie de la Gauche, tente lamentablement de faire croire qu'il a le soutien des écologistes (en réalité un individu exclu des VERTS et louablement hébergé en échange d'un logo bidon, "l'écologie sociale", qui trône sur les affiches de Doucet.). Autre précisions, es Verts, en 2001, ont réalisé un score de près de 10%... Quant à M. Doucet, il bâtit depuis les 3 annés qu'il découvre ARgenteuil, sa réputation d'homme neuf sur le dénigrement systématique des communistes... et aujourd'hui, il se retrouve, en tout et pour tout, avec le PC et LO... quel progressisme et quelle projection magistrale dans le XXIe siècle...Dernière nouvelle, M. DOucet risque de se voir retiré l'investiture du PS !!!!! Il refuse d'intégrer Faouzi Lamdaoui, pourtant promis par des accords nationaux aux plus hautes responsabilités... Le choix des électeurs, lorsqu'ils sont informé correctement, ne peut faire de doute s'il veulent une véritable alternative de gauche. Le choix est rapidement fait entre l'Union sur font de magouilles politicienne et la fidélité à sa ville qui a réussi le Rassemblement de la Gauche dans toute sa diversité. Régis Forgeot

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents