Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Argenteuil 95

Argenteuil 95

www.argenteuil95.com, le journal du web indépendant des habitants d'Argenteuil et de ses environs.


Philippe Doucet : « J'espère un score le plus large possible des forces de progrès ».

Publié par Arezkijour sur 7 Mars 2008, 11:08am

Catégories : #Politique

philippe-doucet.union-de-la-gauche.jpeg.JPGAprès Marie-José Qayzac, candidate (PCF) au canton Est d’Argenteuil et Christophe Hénocq du Modem, nous continuons notre série d’interviews en publiant, aujourd’hui, l’entretien avec Philippe Doucet, tête de liste de l’Union de la gauche (PS, PCF, LO et Ecologistes) aux municipales 2008. Celui que les sondages présentent comme le favori de la gauche pour battre Georges Mothron, maire sortant UMP et candidat à sa propre réélection, évoque ici comment il entend gérer différemment et sérieusement la troisième ville d’Ile-de-France.  En exclusivité sur Argenteuil95, l'intégralité de cet entretien.

Argenteuil95 : Comme nous avons l’habitude de le faire avec d’autres candidats, nous vous demandons, d’abord, de nous dire en quelques mots qui est Philippe Doucet ?

Philippe Doucet : J'ai 46 ans, j'habite Argenteuil depuis 2003 avec ma compagne et nos 3 enfants. Cadre dirigeant dans une grande entreprise française, je suis depuis 2004 Conseiller général socialiste d'Argenteuil (Canton nord : le Val nord, les Coteaux). Désigné par mes camarades socialistes en septembre 2007, je conduis aux élections municipales une liste de rassemblement de la gauche avec le Parti socialiste, le Parti communiste, Lutte Ouvrière, des écologistes et des personnalités de la vie locale issues du monde associatif.

Argenteuil95 : L’actualité nous oblige malheureusement à évoquer avec vous cette polémique suscitée par les propos de Rama Yade « un maire peut tout tenter dans une ville » à un journaliste qui l’interrogeait sur l’utilisation du Malodore pour éloigner les SDF du centre-ville d’Argenteuil en août dernier. Comment ressentez-vous cette nouvelle polémique ?

Philippe Doucet : Pour moi ce fut un vrai choc, car j'avais fait un communiqué la veille de sa venue où je revenais sur cette sombre histoire de Malodore en espérant qu'en tant que Secrétaire d'Etat aux Droits de l'Homme elle dénoncerait, en public ou en privé, les mauvais agissements de Georges Mothron. Quelle fut pas ma surprise, mais aussi celle des Argenteuillais qui m'en parlent énormément depuis, lorsqu'elle a tenu ces propos ?. On ne peut pas tout tenter dans une ville, il y a une ligne jaune à ne pas franchir, celle du respect des êtres humains.

Argenteuil95 : A trois jours seulement du premier tour des municipales, voilà encore un quotidien national qui révèle que le premier adjoint (UMP) de la mairie d’Argenteuil percevait depuis juillet 2005 des indemnités Assedic qui s’ajoutaient à ses différentes rétributions d’élu. On peut supposer que cette information vient de vous, est-ce le cas ? Et comment avez-vous accueilli cette « affaire » ?

Philippe Doucet : Je ne suis en rien à l'origine de cette affaire. Je n'ai pas de commentaires à faire.

undefined

Argenteuil95 : Quel bilan faites-vous, d’une manière globale, de ces sept dernières années du mandat du maire sortant, Georges Mothron, et candidat à sa propre réélection ?

Philippe Doucet : Il y a des réussites et des échecs du bilan de Georges Mothron. Pour les réussites, il faut déjà citer les projets qui ont profité au Maire sortant mais qui avaient été lancés par la municipalité de gauche avant 2001: le centre commercial Côté-Seine ou la rénovation des collèges par exemple. Un travail en faveur des écoles est à noter même si des soucis existent. Les échecs, il y en a un majeur : l'absence de vision de Georges Mothron quant aux projets d'aménagement pour notre ville. Maire "pépère" qui refait quelques trottoirs et plante, ici ou là, des fleurs, cela n'est pas suffisant dans une ville de plus de 100.000 habitants. En 2001 les gens attendaient du changement, c'est loupé notamment sur des secteurs aux enjeux forts : logement, réussite scolaire, développement économique et commercial, gestion du personnel municipal ou des finances de la commune. Par ailleurs l'image de la ville, avec "Sarkozy-la racaille" et le Malodore, s'est dégradée. De plus, en allant au contact des Argenteuillais, sur leurs lieux de vie, dans le cadre d'une grande opération de porte-à-porte, la liste des échecs s'est allongée, notamment, sur les questions de déplacement, de propreté des rues, de sécurité.

Argenteuil95 : Nous sommes à trois jours seulement du 1er tour des municipales. A combien estimez-vous votre score le soir du 9 mars ?

Philippe Doucet :
J'espère un score qui permettra le rassemblement le plus large possible des forces de progrès afin de proposer un nouveau contrat municipal aux Argenteuillais et mettre fin à la gestion de la droite actuelle. Le plus haut sera le mieux…!

Argenteuil95 : Le PS (parti socialiste) d’Argenteuil a traversé, lui aussi, une période difficile avec quelques petites phrases dans la presse à votre encontre de la part d’un de vos colistiers ? Comment avez-vous géré ces différentes péripéties et est-ce que les tensions sont maintenant apaisées ?

Philippe Doucet : Le débat politique est quelque chose de normal. La campagne interne qui a été un peu longue a conduit certains à quelques débordements dans la presse ou entre militants. Pour ma part, j'ai toujours voulu être au-dessus de la mêlée et ne pas critiquer mes camarades. C'est mon tempérament et c'est mon rôle de tête de liste. Mais tout cela est aujourd'hui derrière nous, nous sommes comme les Argenteuillais : nous regardons vers l'avenir, afin de rendre, par notre action, celui-ci meilleur pour tous.
faouzi-lamdaouijpeg-copie-1.JPG

Argenteuil95 :
La liste dissidente de Leikine et l’absence de celle du Front National vont probablement profiter à Georges Mothron. Quel message souhaiteriez-vous adresser aux Argenteuillais pour voter utile en faveur de votre liste de l’Union de la gauche dès le premier tour ?

Philippe Doucet : La liste que je conduis est celle de rassemblement de la gauche argenteuillaise, car comment affirmer faire le rassemblement dans notre ville sans le Parti socialiste, le Parti communiste, Lutte Ouvrière et les militants qui appartiennent et travaillent activement dans ces formations politiques. De la même façon pour les écologistes, ceux qui ont effectué un travail pour la ville, ceux qui sont présents sur le terrain, sont à mes côtés. J'invite les Argenteuillais à ne pas se tromper dimanche, il n'y a qu'une seule liste à gauche qui propose un vrai projet autour d'une équipe crédible, rassemblée et renouvelée. La liste dissidente dont vous parlez ne joue que sur la confusion pour recueillir des voix, avec comme seul horizon de faire perdre à nouveau la Gauche comme en 2001. Pour battre Mothron et faire gagner la Gauche et Argenteuil, il faut voter pour la liste Fiers d'être Argenteuillais. C'est le vote utile et efficace, car Georges Mothron va, lui, faire le plein des voix de droite et d'extrême droite.

Argenteuil95 : Seriez-vous prêt à intégrer Alain Leikine au second tour et à partir de quel score ?

Philippe Doucet : Je pense que la question se pose dans l'autre sens : est-il prêt à rejoindre et soutenir notre liste au soir du 9 mars. Il s'est servi de multiples prétextes pour partir en dissidence, son exclusion du Parti socialiste ainsi que l'exclusion de tous ses proches n'ont pu le raisonner. Aujourd'hui, je m'interroge fortement sur sa volonté de faire gagner la gauche, tout ce qu'il a entrepris depuis quelques mois prouve le contraire. Pourtant, il a repris dans son projet tous les éléments forts du notre présenté deux semaines plus tôt, il fait valoir son engagement de 30 ans à gauche, j'attendrai avec mon équipe des gestes forts de sa part pour qu'une fusion soit possible, en espérant (mais à chacun sa dignité) qu'il ne sera pas le Kouchner ou le Bockel d'Argenteuil en rejoignant la liste UMP comme cela peut se dire ici ou là.

Argenteuil95 : Quelle place pour les jeunes dans votre projet ?

Philippe Doucet : Ils ont, très tôt, été investis dans notre démarche autour du projet et de la liste. J'ai la chance d'être entouré de jeunes Argenteuillaises et Argenteuillais dynamiques et remplis d'idées. Ils ont créé un collectif, mis en place des actions sur le terrain, m'ont proposé du contenu et des dispositifs à mettre en place si nous gagnons (un centre de santé pour les jeunes, des déplacements facilités notamment vers Roissy et son pôle d'emplois, l'augmentation de l'offre de formations, le développement des activités culturelles et sportives dans tous les quartiers, la lutte contre les discriminations…). C'est donc tout naturellement qu'ils sont nombreux sur la liste (14 personnes de moins de 35 ans), car ils m'ont démontré leur compétence et leur maturité. D'autres qui ne sont pas sur la liste ou qui ne seront pas élus seront investis dans les CLP (comité local de participation) ou sur des missions plus précises. Ce ne sont pas des jeunes alibis, pris pour faire bien, ce sont des jeunes de ce que j'appelle la "Génération Argenteuil", en toute confiance nous préparons ensemble la vie politique et citoyenne de demain.
undefined

Argenteuil95 : Une délibération du conseil municipal du 27 novembre dernier a adopté le projet ZAC Saint-Germain. Un collectif s’est mis en place et appelle à voter contre ce projet. Si vous êtes élu le 16 mars, allez-vous remettre à plat ce projet et engager une nouvelle concertation avec les habitants ?

Philippe Doucet : Je l'évoquais précédemment, sur ces questions d'urbanisme et d'aménagement de la ville, Mothron n'a pas été à la hauteur des attentes et des besoins des Argenteuillais. Il y a la ZAC (zone d’aménagement concerté) de la porte Saint-Germain, mais on peut aussi citer Joliot-Curie et le Val-d'Argent. Je fais campagne en indiquant clairement que ces projets seront remis à plat. Si je suis élu, je respecterai mes engagements et notamment celui d'un aménagement humain et concerté du Val-Notre-Dame, quartier d'avenir de la ville qui mérite beaucoup mieux qu'une ville nouvelle bétonnée.undefined

Argenteuil95 : Si vous êtes élu maire d’Argenteuil le soir du 16 mars, quelles seront vos premières mesures en faveur des Argenteuillais ?

Philippe Doucet : Il y aura énormément de choses à faire dans les premières semaines et notamment recréer un climat de confiance au sein du personnel municipal qui aura un rôle majeur dans la mise en œuvre de notre projet 2008-2014. Nous demanderons immédiatement un audit des finances de la ville afin d'apprécier l'étendue des mensonges de Georges Mothron sur le sujet. Il faudra remettre à plat les projets d'aménagement dont nous ne cautionnons pas les orientations retenues par la municipalité sortante. Nous lancerons les appels à projet et la réflexion pour le 1er "Eté jeune", et en ce qui concerne le cadre de vie, nous agirons dès notre élection pour améliorer la propreté des rues et des espaces verts.

Propos recueillis par Arezki Semache

Une réunion publique et festive de Philippe Doucet est prévue ce vendredi 7 mars à la sale Pierre-Dux, près de la salle Jean-Vilar, à partir de 19 heures, avec des animations assurées par un groupe brésilien, Bartoukada.




Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents