Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Argenteuil 95

Argenteuil 95

www.argenteuil95.com, le journal du web indépendant des habitants d'Argenteuil et de ses environs.


Argenteuil : la guerre des communiqués fait rage

Publié par Arezki Semache sur 17 Avril 2008, 10:09am

Catégories : #Politique

Entre les deux groupes politiques (UMP et Union de la gauche) qui se disputent la mairie d'Argenteuil, rien ne va plus. Hier mercredi, les deux groupes se sont livrés à une guerre des communiqués illustrant la violence de leur lutte. Le premier à dégainer a été l'opposition UMP. Dans un communiqué, l'un de ses conseillers municipaux explique que « les promesses du candidat Doucet, moins d'un mois après son élection volent en éclats. »

Et d'ajouter que l'ancienne équipe avait « prévu un taux symbolique de 0,11% en 2008 pour Argenteuil » et que « le vote d'un taux 55 fois supérieur à celui que nous avions prévu correspond à une augmentation des impôts ».
Quelques heures plus tard, l'équipe de Philippe Doucet, le nouveau maire d'Argenteuil et président de la Communauté d'agglomération d'Argenteuil-Bezons annonce, elle aussi, par voie de communiqué que cette taxe a été, en réalité, mise en place par l'ancienne équipe de Georges Mothron lors du précédent mandat et la nouvelle équipe n'a pu que la voter à cause des engagement pris par la ville.
Bref, entre les deux groupes, la guerre fait rage. Si le premier mise sur le recours introduit auprès du tribunal administratif pour faire invalider les élections, le second, qui semble plutôt serein par rapport à cette démarche qu'il qualifie de celle d'un "mauvais perdant", se voit malgré tout obligé de répondre à ce trublion afin de ramener les choses à leur juste milieu.

Voici à présent le communiqué de presse de l'équipe de Philippe Doucet*qui explique en détail la genèse de cette taxe et comment la droite UMP d'Argenteuil tente de lui faire endosser la responsabilité. Les Argenteuillais en jugeront !


Communiqué de presse :

« Lors de sa séance du 14 avril 2008, le Conseil communautaire de l'Agglomération Argenteuil-Bezons a voté le taux de la Taxe d'Enlèvement des Ordures Ménagères (TEOM). Cette taxe, et donc le principe et l'existence de celle-ci, a été instituée par la Communauté d'agglomération Argenteuil-Bezons (CAAB) lorsque l'ancien Maire d'Argenteuil Georges Mothron en était le Président, en toute discrétion le 8 octobre 2007 ! Ainsi, le Conseil communautaire de la CAAB présidé par Philippe Doucet s'est simplement chargé de mettre en application une décision voulue et décidée par Georges Mothron lui-même : l'instauration d'une nouvelle taxe locale pour nos concitoyens. Ce dossier fait donc partie, avec d'autres, de « l'héritage Mothron », il a été trouvé sur le bureau du Maire à l'arrivée de la nouvelle équipe de Gauche. Le retour en arrière n'était pas possible, des engagements étaient pris avec l'Etat et avec la Mairie de Bezons, notre partenaire au sein de l'agglomération. Georges Mothron et la droite locale dénoncent aujourd'hui avec force, à coup de conférence de presse et de communiqués, le vote de ce taux, y voyant le non-respect des engagements de campagne (non augmentation de la taxe d'habitation et de la taxe foncière) et l'habitude des « socialo-communistes » à augmenter la pression fiscale. Par cette attitude, l'équipe sortante dont les Argenteuillais n'ont pas renouvelé la confiance montre à nouveau sa mauvaise foi et son approche politicienne de la gestion municipale. Ou M. Mothron est amnésique et il ne se souvient pas qu'il a lui-même instauré cette taxe avec vocation par la suite (après les élections !) de lui attribuer un taux, ou il s'aventure sur le terrain de la tromperie et de la démagogie en toute connaissance de cause ? Dans tous les cas, le traitement de ce dossier montre que les Argenteuillais ont fait le 16 mars le bon choix ! Le choix d'une équipe de Gauche responsable et sérieuse qui agira, elle, dans la transparence sur tous les sujets. Petit rappel des faits et de la procédure de mise en œuvre de la TEOM : Le 24 septembre 2007, le Conseil Communautaire de l'Agglomération Argenteuil-Bezons, a approuvé l'extension des compétences de la CAAB en matière de collecte et traitement des déchets. Dans la continuité de cette décision, le même Conseil Communautaire instituait le 8 octobre 2007 la taxe d'enlèvement des ordures ménagères (TEOM) sur les deux territoires distincts des deux communes définissant ainsi deux zones de perception de ladite taxe en fonction du niveau de service rendu sur chacun des territoires. De l'examen des modalités de fonctionnement du service de collecte et de son mode de fonctionnement, unifié sur le territoire des deux communes depuis le 1er janvier 2008, il ressort que le service rendu est identique et que la précaution du zonage n'a plus lieu d'être. Une fois la taxe instituée, il faut en fixer le taux. Celui-ci résulte du rapport entre le coût du service à financer et les bases prévisionnelles notifiées par l'administration fiscale. Le coût du service comprend le coût de collecte en régie et le coût de traitement par AZUR*. Ces coûts ont été votés avec le budget primitif de la CAAB le 28 janvier 2008. Le coût du service s'élève à 10,77 M€ qui, rapporté aux 144,9 M€ de bases, représente 6,01% de taux de TEOM ».


*Site d'Argenteuil à Gauche: http://www.argenteuilagauche.com/article-18797844.html

*Syndicat intercommunal AZUR
2, rue du Chemin vert
95100 ARGENTEUIL
Tél : 01 34 11 70 31
Fax : 01 34 11 70 32

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Mothron/Doucet même combat... 03/10/2008 23:36

Je suis de gauche, et c'est pour cela que l'objectivité m'oblige à faire ces deux constations, tristes et peu encourageantes pour l'avenir d'Argenteuil...

1) La taxe sur les ordures ménagères était effectivement prévue avant que M. Doucet n'arrive au affaire. La mauvaise foi de M. Mothron est révulsante et il mérité de se retrouver dans l'opposition

2) Si M. Doucet était sincère, il n'aurait qu'une seule déclaration à faire face à cette taxe : "Nous n'avons pas eu le choix pour cette année (ce qui est déjà très discutable... passons gentiment...), mais l'année prochaine, nous irons au bout de la logique de cette taxe, qui correspond à un transfert de compétence sur le traitement des ordures, et donc de taxation, de la ville à la Communauté d'agglomération. Je m'engage par conséquent à baisser dans des proportions équivalentes les impôts locaux pour l'année prochaine"

Malheureusement, il ne le fera pas, car il est trop content de voir tomber cet argent dans les caisses de la ville...

Le pire, c'est que personne ne semble avoir conscience de la faille absolue des déclarations de Doucet... pas même Mothron dans ses attaques lamentables!

POurtant, c'est logique.

Stéphane Rucci 02/09/2008 14:23

Et bien,je suis aperçu des conséquences de ces décisions en ouvrant ma boîte aux lettres ce matin...ce n'est donc pas une erreur du centre des impôts...Inutile de les appeler je comprends mieux...
Bravo

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents